samedi 31 août 2019

LE CRISTAL DE NOS NUITS (Mémoires, Bernard Campiche Editeur, 2019)






Synopsis: Dans le cristal de nos nuits, l'auteur dresse un portrait intime de la Suisse dans l'ombre du troisième Reich. Des personnages se réincarnent dans l’insomnie d’une nuit limpide: une femme qui parle allemand sur la terrasse d'un café montreusien, un soldat qui gît encore sous la neige, un violoncelliste qui livre sa confession à propos d'un trio de Schubert... Dans cette nuit de cristal, ce ne sont pas les bourreaux ou les victimes qui nous ouvrent leur perspective, mais ceux qui ne dorment pas et écoutent derrière les volets clos.

(Voir  extrait ⏬)

dimanche 16 décembre 2018

Révolution perpétuelle


Un peu dans l’air du temps: une histoire de rond-point… Histoire de giration, de mouvement perpétuel (hélicoïdal), de spirale, de révolution… D’un monde qui tourne en rond.

Assur a été le premier à l’avoir remarquée. C’était une voiture qui, comme les autres, ne mettait pas son clignoteur pour indiquer son intention de sortir du rond-point, mais qui, contrairement aux autres, ne sortait pas. Elle a fait le tour deux fois, trois fois… Cela arrive à tout le monde de se tromper de direction. Mais il fallait être vraiment paumé, obnubilé par l’écran du GPS, pour faire quatre ou cinq fois le tour sans tenter sa chance dans une autre direction. Assur avait entretemps remarqué la marque et la couleur de l’auto: une Peugeot 308, gris métallisé, d’une ancienne série qui ne se fabriquait sans doute plus actuellement. Assur s’y connaissait un peu en bagnoles, il rêvait de devenir mécanicien, et c’est peut-être ce détail qui l’a finalement incité à faire part de sa réflexion.
Suite à découvrir ⏬

dimanche 14 octobre 2018

L'eau et le parfum





Il était interdit de pénétrer dans le salon du piano. A moins que sa mère ne le fît venir expressément. Sa bonne alors l’y conduisait et le laissait sur le pas de la porte qui demeurait entrouverte. Pisti s’avançait à travers cette porte à double battant et s’inclinait devant la lumière, spectre hautain, drapé de velours, qui pointait son doigt sur lui.
- Mère, je vous baise la main.
Suite à découvrir ⏬